La voiture électrique de demain

La voiture électrique est un véritable concentré de technologies, et si une chose est certaine c’est que toutes ces technologies évoluent et progressent très rapidement. Dans un précédent article nous vous avions parlé de l’état de la voiture électrique aujourd’hui et notamment de son impact environnemental. 

Cette fois nous allons nous projeter quelques années dans le futur et vous présenter les prochaines (r)évolutions que l’on retrouvera sans doute dans les prochains modèles de voitures électriques.

Des batteries qui durent plus longtemps

Les premières batteries des voitures électriques utilisaient la technologie du plomb et offraient une autonomie de l’ordre 60 kilomètres mais devaient être remplacées après seulement 70.000 kilomètres parcourus. 

Puis l’utilisation de la technologie NiCd a offert de meilleures prestations en montant l’autonomie autour de 80 kilomètres par charge pour une durée de vie estimée de 160.000 kilomètres.

Aujourd’hui les batteries des véhicules électriques utilisent la même technologie que l’on retrouve dans nos téléphones ou nos ordinateurs portables, le lithium, qui offre en moyenne une autonomie de 300 kilomètres et une durée de vie estimée aux alentours de 450.000 kilomètres. 

Mais ces chiffres sont théoriques et dans la réalité les batteries ont bien souvent tendance à perdre en efficacité au fur et à mesure des recharges, et voient leur autonomie et durée de vie réelles être bien plus faibles qu’attendues.

C’est une fois de plus du côté de TESLA que les choses évoluent, avec le développement de batteries qui seraient capables de tenir un plus de 3,5 millions de kilomètres ! De quoi faire près de 90 fois le tour de la terre si vous êtes motivés.

Le meilleur avec ces nouvelles batteries c’est que les pertes d’efficacité à chaque recharges seraient très faibles voir quasi-inexistantes durant une grande partie de leur exploitation

La durabilité des batteries ne sera donc bientôt plus un problème et l’on est en droit de se poser la question si celles ci seront transférables d’une voiture à l’autre..

Meilleure autonomie :

On vient de le voir, les premières voitures électriques modernes avaient une autonomie assez faible de l’ordre des 80 kilomètres. Mais les choses évoluent rapidement de ce côté aussi, et si la voiture électrique est souvent pointée du doigt de ce côté là, ce sera bientôt de l’histoire ancienne.

Prenons pour exemple la première voiture de chez Tesla qui a permis de lancer la marque en 2008, le Roadster. À l’époque il s’agissait de la meilleure voiture électrique avec une autonomie encore jamais vue de l’ordre de 340 kilomètres.

Et bien la marque californienne s’apprête à lancer la deuxième version du Roadster l’année prochaine et cette dernière aurait une autonomie dépassant les 1000 kilomètres !

En 12 ans les constructeurs ont appris à mieux maitriser et optimiser cette technologie et multiplié par trois l’autonomie moyenne des véhicules. 

On peut imaginer que dans quelques années la vaste majorité des voitures électriques n’auront plus à rougir face à leurs cousines thermiques.

Une recharge plus rapide :

Un des derniers points d’amélioration de la voiture électrique sur ses batteries concerne la durée de recharge de cette dernière.

Alors qu’il y a quelques années le temps de recharge d’un véhicule électrique pouvait souvent dépasser les deux heures, aujourd’hui les choses sont bien différentes : les nouveaux modèles bénéficient de la charge rapide qui permettent de recharger jusqu’à 50% de la batterie en seulement 30 minutes, de quoi faciliter les trajets longs.

Mais le futur s’annonce encore meilleur avec cette fois-ci une innovation signée Hyundai qui utilisera un chargeur intégré directement dans le véhicule qui permet de faire une recharge complète de la voiture en seulement 18 minutes, mais surtout de bénéficier de 100 kilomètres supplémentaires en à peine 5 minutes. On a hâte de voir tout ça en action !

Plus de bornes de recharge :

C’est à ce jour l’un des freins les plus importants à l’achat d’un véhicule électrique en France, la trop faible présence des bornes de recharges électriques est un handicap auquel il devient urgent de remédier. Si à ce jour on compte environ 30.000 bornes accessibles au public, ce chiffre devrait augmenter rapidement dans les prochaines années.

Tout d’abord toute nouvelle construction, qu’elle soit commerciale, industrielle ou même d’un immeuble d’habitation devra obligatoirement installer des bornes de recharges électriques dès qu’il y aura un parking.

Enfin, avec Bor’néo nous souhaitons accompagner les entreprises qui possèdent déjà des bornes de recharges électriques ou qui veulent en installer, à ouvrir l’accès au public et pouvoir ainsi multiplier rapidement leur nombre. On estime qu’environ 250.000 bornes pourraient être rendues accessibles, soit presque 10 fois plus qu’aujourd’hui !

Moins de matériaux rares, plus de recyclage :

Comme nous l’avions vu dans notre article, le bilan environnemental de la voiture électrique est aujourd’hui encore loin d’être parfait, la faute principalement aux nombreux métaux rares nécessaires à la production des batteries et des moteurs.

De ce côté, les constructeurs mettent les bouchées doubles en recherche & développement et des alternatives crédibles commencent à voir le jour.  Ainsi la prochaine génération de batteries devrait se passer complètement du Cobalt, un élément rare et couteux qui possède un bilan environnemental assez négatif.

Enfin, avec l’augmentation du nombre de véhicules électriques en circulation se pose la question du recyclage de ces dernières et notamment de leurs composants les plus importants. 

Ici aussi les initiatives sont de plus en plus nombreuses et permettront à l’avenir de recycler davantage de métaux rares et ainsi réduire drastiquement l’empreinte environnementale des futurs véhicules électriques.

De belles perspectives

On le voit donc, la voiture électrique n’en est encore qu’à ses débuts, et les avancées technologiques qui s’annoncent vont considérablement bouleverser nos habitudes. 

Des batteries de meilleures qualités et moins polluantes, une autonomie au niveau des voitures thermiques et enfin une recharge qui sera de plus en plus rapide et accessible. 

L’automobile électrique de demain avance à grande vitesse pour corriger les derniers points faibles et séduira à coup sûr de plus en plus de personnes. 

L’année 2020 s’annonce déjà comme une année record pour la voiture électrique avec des ventes en forte augmentation, là où les voitures thermiques sont en train de s’effondrer. La fin d’une ère ? L’avenir nous le dira !

Rejoignez les soutiens du projet bor'néo en indiquant votre adresse !

Lire un autre article

En partenariat avec

Suivez-nous sur :

Copyright 2019 Bor'néo

Site créé par PIKO PIKO

chevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram